top of page
Rechercher
  • Flénélec

Mise à la terre électrique, est-ce obligatoire ?

Inutile de passer par quatre chemins, allons à l’essentiel : la réponse est oui. La Belgique a rendu obligatoire la mise à la terre sur tout le territoire. Cette norme est reprise dans le Règlement général sur les installations électriques (RGIE). Pour se mettre aux normes, le mieux est de faire appel à des professionnels électriciens. À Flénu (Mons), Flénélec vous propose ses conseils personnalisés et ses services en la matière. Lorsqu’on évoque la mise à la terre électrique, de quoi parle-t-on au juste ? Et quel est l’intérêt de rendre cela obligatoire ? Voici quelques éléments de réponse.


Objectifs de l’installation


Une mise à la terre a pour principal but de nous protéger contre les accidents domestiques qui peuvent arriver lorsque des appareils électriques connaissent un défaut d’isolement. Sans une mise en terre, le courant resterait à la surface de l’appareil mal isolé. Au moment où nous nous en servons, le courant passerait donc de l’appareil à notre corps pour rejoindre le sol. En d’autres termes, nous serions électrocutés. L’objectif de la mise en terre est donc de garantir notre sécurité.


La méthode consiste à canaliser et à diriger les courants de fuite vers le sol par le biais d’un fil conducteur en cuivre. Ainsi, la charge électrique se dirige directement vers la terre sans passer par notre corps, au cas où un appareil électrique connaît un défaut d’isolement.


Deux manières de réaliser une mise à la terre


On distingue deux cas de figure : la mise à la terre pour un bâtiment déjà existant et celle qui concerne un bâtiment neuf.


  • Sur les bâtiments existants, on opte pour la technique du piquet vertical : on procède à l’enfouissement d’un ou plusieurs piquets an acier galvanisé ou inoxydable, à au moins deux mètres de profondeur.


  • Sur les bâtiments neufs, au moment des travaux de construction, les experts procèdent à l’enfouissement d’une tresse, une section de câble branchée au tableau de répartition. La deuxième méthode consiste à enterrer les conducteurs à au moins un mètre de profondeur et à au moins 20 cm des canalisations d’eau, de gaz et d’électricité.


Contactez Flénélec, votre expert en électricité à Flénu et environs pour obtenir plus de détails sur ces procédés.


13 vues

Comments


bottom of page